•  
  •  
 

Translated Title

Validation empirique de la version française de l’instrument de dépistage psychogénétique (GPRI-F)

Credentials

Christine Maheu, RN PhD

Mary Jane Esplen, RN PhD

Xin Gao, PhD

Irakli Dzneladze, PhD

Hao Bai, PhD

François Eisinger, MD

Claire Julian-Reynier MD, MSc

Abstract

Objective. This study sought to validate a French version of the Genetic Psychosocial Risk Instrument (GPRI), an instrument used to screen for psychosocial risk in individuals undergoing genetic testing for adult-onset hereditary disease (AOHD). Methods. The French translation of the GPRI (GPRI-F) was first validated linguistically with ten French individuals undergoing genetic testing for AOHD. Then, a psychometric evaluation of the GPRI-F was carried out with a separate cohort of 132 individuals. Convergent validity was assessed with the Impact of Event Scale (IES) and the Perceived Risk Scale (PR), while divergent validity was assessed with a quality of life measure, the SF-8. Results. The 20-item GPRI-F obtained a Cronbach’s α of .81, indicating a good level of internal consistency. Factor analysis yielded a psychometrically sound four-factor solution. The optimal GPRI-F cut-off was determined to be 55 and resulted in an area under the curve of .769. The GPRI-F also had improved sensitivity and specificity relative to the onco-genetic assessment of the treating medical doctor. The GPRI-F was also found to have satisfactory internal validity. Discussion and conclusions. Overall, the psychometric properties obtained in this study support the reliability and validity of using the GPRI-F with French-speaking individuals scheduled to receive genetic counselling and testing to identify those who are at heightened psychological risk and who might benefit from added psychosocial support.

Résumé

Objectif. Cette étude visait à valider une version française de l’instrument de risque psychosocial génétique (GPRI) initialement développé en anglais. Cet instrument sert pour le dépistage du risque psychosocial chez les personnes subissant un test génétique pour une maladie héréditaire de l'adulte. Méthodes. Le GPRI a été traduit en français (GPRI-F) et validé linguistiquement avec dix individus francophones soumis à ce test génétique. Après cette validation, une cohorte distincte de 132 personnes a participé à l'évaluation psychométrique avec le GPRI-F. La validité convergente a été évaluée avec l'échelle d’impact d'événements (IES) et l'échelle de risque perçue (PR) tandis que la validité divergente a été évaluée en utilisant une mesure de la qualité de vie, SF-8. Résultats. L’alpha de Cronbach (α) du GPRI-F à 20 items était de 0,81 indiquant un bon niveau de cohérence interne. L'analyse factorielle a été utilisée pour déterminer la structure factorielle sous-jacente dans les variables et une solution psychométrique à quatre facteurs a été obtenue. Le seuil optimal de GPRI-F a été calculé à 55 et représente une aire sous la courbe de 0,769. Le GPRI-F avait également une sensibilité et une spécificité améliorées par rapport à l'évaluation onco-génétique du médecin traitant. Le GPRI-F présente également une validité interne satisfaisante. Discussion et conclusions. Dans l'ensemble, les propriétés psychométriques obtenues dans cette étude confirment la fidélité et la validité de l'utilisation du GPRI-F avec des individus francophones devant recevoir une consultation génétique afin d’identifier ceux qui présentent un risque psychologique accru et qui pourraient bénéficier d'un soutien psychosocial supplémentaire.

Share

COinS